Fleur de Sumi Fujishige

Fleur de Sumi Fujishige et tricot islandais

Je suis malade depuis plusieurs jours, et j’ai bien du mal à recouvrer la forme. Je reprends tout juste aujourd’hui mes navettes avec cette ravissante fleur de Sumi Fujishige. Mais j’ai surtout passé ces derniers jours au lit à tricoter.

J’ai eu la chance de pouvoir aller en vacances en Islande. J’y ai découvert la richesse du patrimoine textile islandais ainsi que le travail d’Hélène Magnùson. J’avais promis (depuis longtemps!) de tricoter l’un de ses modèles pour mon cher et tendre.

Il s’agit de celui-ci.

C’était donc l’occasion de s’y mettre. Les manches sont finies et j’ai commence le corps hier.

J’aimerai le finir avant d’essayer un défi plus motivant à mes yeux: un châle en dentelle du même auteur. Il s’agit de celui-ci:


Contrairement à beaucoup de modèles, celui-ci évoque vraiment la dentelle pour moi. Cela ne se résume pas à des trous dans un tricot, il vraiment aérien. A priori je comprends le modèle, mais je n’ai jamais fait cela. Rien ne dit que j’y arrive.

Il y a prochainement près de chez moi le festival le fil de la manche. Peut-être trouverai-je sur place le fil qu’il faut pour ce châle?

 

 

6 commentaires sur “Fleur de Sumi Fujishige et tricot islandais

  1. Je devais m’essayer à ce style de pull cet hiver mais je n’ai pas encore trouvé la laine adéquate. Il n’y a pas de raison que tu ne réussisses pas ce superbe châle.

  2. Je te souhaite un prompt rétablissement.
    Les modèles de tricot islandais sont jolis et très chauds. J’ai fait le châle de printemps d’Hélène Magnusson, tu y arriveras, ce n’est pas si difficile sauf quand on s’endort sur son ouvrage car la journée a été longue et que l’on vole quelques instants au sommeil pour faire des choses pour soi ! mais il suffit de défaire …
    Quant à la laine islandaise, je trouve qu’elle n’est vraiment pas douce; c’est assez rude.
    Cette fleur en frivolité est très jolie. Je n’ai jamais fait de frivolité en 3D; il faudra que j’essaie de faire des « perles » en frivolité 3D, l’idée me paraît amusante.

    1. Merci Corinne pour tes encouragements.
      J’ai un pull en laine islandaise que je ne quitte pas. Mais il est vrai que le mode de filage lui donne un côté « rustique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *