Déchetterie

Déchetterie

Ai-je fais de la frivolité cette semaine? Oui, mais vraiment le strict minimum pour être à jour de mon travail. Je n’ai gère trouvé le temps de rechercher de nouveaux modèles et de m’adonner à de nouvelles explorations frivoles. En revanche, j’ai assidûment fréquenté la … déchetterie ‹’’›(Ͼ˳Ͽ)‹’’›

Cela n’a pas fait avancé ma dentelle, en revanche cela m’a donné du grain à moudre sur ma démarche écologique.

Depuis un mois, je me rends à la déchetterie au moins 2 fois par semaine. A chaque fois, et quelque soit l’heure à laquelle je viens, il y a 5 à 10 voitures ou camionnettes qui déversent leur chargement dans des bennes, elles aussi bien remplies. Cette orgie d’objets donne la nausée et l’envie d’en finir avec la consommation.

(⊙.◎)
Contradictions?
Je produis des objets inutiles qui finiront à la déchetterie
Impossibilité?
Illusion?

Oups, j’ai la cafetière qui chauffe et je n’ai pas la solution ٩(๏̯͡๏)۶

N’empêche que je me questionne sur l’impact environnemental de ma modeste production artisanale de bijoux, et sur son recyclage. Bref, tout cela m’incite à délaisser mes fils synthétiques, même s’ils ont une certification environnementale, pour des fibres naturelles.

Les fils de soie « Au ver à soie » me plaisent beaucoup. C’est une soie naturelle, et ils sont fabriqués en France, ce qui minimise le transport.  Mais bien que solide et très doux, je ne peux pas utiliser les fils de soie avec n’importe quel patron. C’est en quelques sortes une autre façon de réfléchir les modèles.

Questionnement à suivre!

 

11 commentaires sur “Déchetterie

  1. J’adore ton questionnement écologique
    2tant moi même très attentive à ce que je rejette ou produit tu m’interpelles fortement sur le fil synthétique.
    Cependant mon éthique m’empêche d’utiliser du fil de soie provenant de l’élevage des vers à soie, je ne sais pas ce qu’il me reste hormis le coton :S
    Questionnement à suivre de mon côté aussi
    merci pour cette réflexion du soir

    1. Orane, serais-tu végane? (curiosité de ma part)
      Sinon écologiquement, le coton ce n’est l’idéal non plus si on y pense bien.

      1. Je ne sais pas pourquoi mon message apparaît en anglais haha.
        Non je ne suis pas vegan, mais j’essaye au maximum de limiter toute provenance animal (cosmétique, prêt à porter…)
        Ho zut le coton n’est pas mieux? Traitement chimique? Mauvaise dégradation?

        1. Les principaux pays producteurs de coton sont tous à des milliers de km: Etats-Unis, Chine, Inde… donc déjà l’empreinte écologique est mauvaise. En plus, le coton nécessite beaucoup d’eau, il est blanchis avec des produits cacabeurk etc.
          Quand on pense au Lizbeth: il est produit en Chine, commercialisé aux Etats-Unis, avant d’arriver en France: la mondialisation dans toute sa splendeur!

    2. The production of yarn ou Silk is also very damageable for the environment. And they are against my own ethic. Thus I have chosen Cotton (organic) or at least synthetic yarn.

      1. Oui je comprends bien le problème éthique de la soie, puisque les ver à soie meurent.
        Mais le coton est la fibre qui a la plus mauvaise empreinte écologique et lorsque l’on sait qu’il y a plus de vêtement vendus sous le label « coton bio » que la production mondiale de coton bio, cela jette un sacré doute!

  2. L’écologie, la vie fait en sorte que l’on gaspille même en minimisant, malheureusement. J’essaye de faire attention mais debutante, il y des ratés, alors je mets de côté pour faire du rembourrage.
    Pas d’autre solution pour le moment.
    Bonsoir

  3. Et pourquoi ne pas te lancer dans la fabrication de fil à base de matériaux de récup recyclés ? (Bon je n’y connais rien mais on ne sait jamais ça peut être une piste !)

    1. Je n’imagine pas l’investissement qui doit être nécessaire pour se lancer dans ce type d’activité. Mais très franchement, si je devais fabriquer du fil, je me tournerai vers le lin:
      – Normandie, premier producteur mondial donc local
      – fibre écologique par excellence puisqu’elle ne nécessite pas d’engrais
      Mais la coopérative linière du Vert Galan (2km de chez moi) me dit que le lin est filé et tissé en Chine avant de revenir en France car il n’existe plus d’usine en France. :/ A méditer, mais je ne me sens pas de taille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *