Frivolité aiguille crochet et navette

Frivolité aiguille crochet et navette:

Frivolité aiguille crochet et navette: ce sont les 3 techniques les plus connues, mais pourtant pas les seules.

  • La frivolité aux navettes peut également s’exécuter aux doigts ou à l’aide d’une aiguille à coudre. La technique est strictement la même puisque le nœud doit être transféré.
  • On peut également imiter la frivolité aux navettes par d’autres méthodes: la frivolité à l’aiguille, la frivolité au crochet (cro-tat), la frivolité au crochet double Takashima, ou carrément avec un crochet ordinaire en formant des mailles imitant la frivolité. Ces méthodes permettent d’obtenir un aspect proche de la frivolité aux navettes, mais la structure est différente.

 

Comme j’ai bien souvent entendu des personnes qui veulent apprendre la frivolité dire qu’elles hésitent sur la technique à choisir, je me suis livrée à des essais comparatifs.

Ayant appris la frivolité aux navettes et je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer la frivolité à l’aiguille et le cro-tat. J’ai acheté un crochet et une aiguille de 1mm et j’ai utilisé le même modèle et le fil.

Frivolité aiguille, crochet et navette

Mes essais de frivolité au crochet

Le cro-tat se pratique avec un crochet spécial dont la longueur est uniforme. J’ai découvert avec surprise qu’il n’existe pas de crochet plus fin que 1mm… cela me semble déjà très grossier!

Quand on connaît la frivolité aux navettes, le passage au crochet se fait sans difficulté. Un nœud coulissant, une maille à l’endroit, une maille à l’envers… très proche du montage des mailles au tricot! Petite astuce cependant pour faire glisser les mailles sur le crochet sans perdre le fil: un nœud coulissant attaché au crochet.

J’avoue que je n’ai pas très bien géré l’arceau qui est beaucoup plus grossier que les anneaux. Mais l’ensemble obtenu est 50% plus gros que celui fait à la navette avec le même fil.

Mon avis: Pourquoi pas pour un projet avec un gros fil, mais je pense surtout que l’intérêt de cette technique peut être de mixer facilement frivolité et crochet dans le même ouvrage (d’ailleurs les livres anciens montrent que nos grand-mères faisaient cela).

 

Mes essais de frivolité à l’aiguille

Pour mon essai à l’aiguille, j’avais une aiguille de 1mm (pour comparaison avec le crochet), mais il en existe de plus fines.

Comme au crochet, le montage des mailles se fait intuitivement pour tous ceux qui ont déjà tricoté: maille endroit ou maille envers. Contrairement au cro-tat, le glissement des mailles se fait facilement. Je n’ai pas eu plus de difficulté pour l’arceau que pour les anneaux.

 

Frivolité aiguille, crochet et navette

Mon avis: Plus facile que la frivolité aux navettes, mais le résultat est tout de même nettement plus gros. Donc si vous êtes à la recherche d’un travail fin, si pour vous la dentelle doit être délicate et légère, optez plutôt pour la frivolité aux navettes. De l’aveu même des frivoleuses à l’aiguille, il y a une limite dans la finesse du fil utilisé qui n’existe pas à la navette.

D’autre part, à l’aiguille les mailles se forment autour du métal et laissent un « vide ». La frivolité à l’aiguille donne un résultat plus « mou » que la frivolité aux navettes dans laquelle les nœuds sont serrés les uns contre les autres. Selon le type d’ouvrage que l’on souhaite réaliser, cela peut être un inconvénient.

Enfin, la question de la rapidité: la frivolité à l’aiguille a la réputation d’être plus rapide. Il me semble évident que si on compare 2 débutantes, celle à l’aiguille ira plus vite que celle à la navette. Mais il serait plus intéressant de comparer sur des frivoleuses aguerries… mais là je n’ai aucun moyen d’y répondre.

 

15 commentaires sur “Frivolité aiguille crochet et navette:

  1. J’ai récemment réalisé deux bracelets en frivolité à l’aiguille avec du fil Cébélia de DMC N°40, je vous assure que cela rend un travail extrêmement fin. Actuellement je travaille du 50 . Restera à tenter du DMC
    N°100 mais là j’avoue que j’attends un peu, c’est pratiquement du fil à coudre!!! j’ai tenté avec une navette mais …..pas concluant !!!!

    1. Ce que je veux dire Patricia c’est qu’avec le même fil, le rendu est plus fin à la navette qu’à l’aiguille. Il semblerait d’après les frivoleuses expérimentées à l’aiguille qu’on ne puisse pas travailler à l’aiguille des fils aussi fins que le n°80 ou le 100.
      A la navette la finesse du fil ne pose pas de problème: quand on pense qu’Edwige Renaudin a réalisé son éventail avec un fil chirurgical, c’est réellement impressionnant. Malheureusement les photos sont loin de la réalité: http://lilas-lace.fr/blog/2016/05/23/la-frivolite-aux-navettes-dedwige-renaudin/

      1. Bonjour
        Juste un petit mot pour le travail à l’aiguille. Tu as raison sur le fond, la navette permet d’aller sur des fils extrêmement fins qui ne sont pas (sauf peut être pour des super pros..) praticables à l’aiguille.
        Ceci dit pour revenir à ton aiguille et tes 2 photos comparatives, elles ne représentent pas la réalité car tu as travaillé avec une aiguille beaucoup trop grosse. Une Numero 8 ne t’aurais pas donné autant de différence.
        Je ne suis pas vraiment spécialisée dans la frivolité mais je peux travailler du DMC 80 avec une aiguille 8 qui a un joli rendu.
        Bien amicalement
        Françoise

        1. Merci de passer par là Françoise 🙂
          L’idée était de comparer les 3 méthodes avec la même taille de fil. Et j’ai choisi la taille de fil avec la contrainte du crochet qui n’existe pas en plus fin.
          Ceci dit, depuis j’ai fait d’autres essais avec une aiguille n°7 et du Lizbeth 40. Mais j’arrive à la même conclusion: le résultat est moins fin qu’avec la navette. Cela veut pas dire que ce n’est pas joli. Je n’ai pas encore pu mettre la main sur un aiguille de taille 8, je testerais également.
          Certaines frivoleuses à l’aiguille font de très jolies choses. Je ne dénigre pas du tout leur travail, j’espère que tu l’as bien pris ainsi.
          Amitiés 🙂

  2. Perso, j’ai commencé avec une aiguille à coudre, bien fine et avec du coton perlé de 12. 2 mois et puis rapidement je suis passée à la navette parce que le rendu ne me satisfaisait pas… trop creux, trop mou…
    Le travail à la navette est non seulement la méthode traditonnelle mais de loin la finesse du travail ne déçoit jamais. Chronologiquemet vient le crotat ( 1860, harper’s bazaar publie la méthode et des modèles) et ce n’est qu’au début du 19e s. que l’aiguille sera utilisée…
    Superbe mise à jour de ces techniques, lilas.

    1. C’est vrai que le perlé 12 de DMC peut le faire pour commencer (facile à démonter les erreurs ) mais ne donne pas satisfaction au niveau du rendu où de la tenue, encore que cela dépend de l’ouvrage… Mais bon, c’est pas top en effet. Déjà beaucoup mieux avec le lizbeth 40 … et aiguille 8.
      Perso je n’ai rien contre la navette, mais je préfère l’aiguille juste pour le geste. La navette me provoque des sensations désagréables au bout d’un moment dans les doigts de la main gauche.

  3. Lorsque je disais pas concluant pour l’utilisation de la navette, je voulais dire que je n’ai pas su l’utiliser. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot, je vais vaincre cet outil !!!

  4. Bonjour je n’ai jamais fait de frivolité mais néanmoins je trouve cela très jolie. j’ai acheté deux navettes. j’ai essayé de commencer mais je n’arrive absolument pas à faire le premier noeud en fait mon noeud coulisse sur la boucle de ma main gauche et non sur le fil de la navette il y a t’il une astuce.
    D’avance merci pour vos réponses

    1. Bonjour, c’est tout le problème dans l’apprentissage de la frivolité à la navette: il faut réussir à transférer le nœud d’un fil vers l’autre. Si vous arrivez à surmonter cette difficulté, le reste devrait venir avec un peu de pratique.
      Si vous n’avez personne près de chez vous pour vous montrer, il y a les livres, ou les vidéos.
      En vous souhaitant beaucoup de réussite 🙂

  5. Bonjour,
    Je débute la frivolité à la navette. J’adore. Par contre, j’ai vu un modèle de collier qui allie technique au crochet avec des doubles brides et fleurs en frivolité avec navette. Mais je suis coincée car je ne sais pas comment passer de l’un à l’autre car, avec le crochet mon fil est à gauche, avec la navette, mon fil est à droite. Je n’ai pas d’explications par rapport à ça. Pouvez-vous m’aider ? Faut-il que je coupe mon fil à chaque changement de technique ?

    1. Bonjour Patricia,
      êtes-vous sûre qu’il s’agit de frivolité aux navettes? L’avantage de la frivolité au crochet est justement de pouvoir passer facilement de l’un à l’autre. Sinon je pense que vous pouvez passer le fil à droite en retournant le travail, ou bien effectivement couper le fil (un peu plus de finitions, mais bon…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *